Table des matières

Commandes de FlightGear

Clavier

Les commandes clavier de FlightGear sont définies dans le fichier keyboard.xml (lien vers version CVS). La documentation sur la syntaxe du fichier est disponible dans le fichier Docs/README.commands[en] Sans modification locale de keyboard.xml, (et si l'avion ne redirige pas une de ces touches pour un autre usage) les commandes de FG sont:

Seule Shift Control
A Augmente la vitesse de simulation Diminue la vitesse de simulation Pilote auto calé sur l'altitude
B Freine pendant l'appui Serre/Desserre les freins de parking Sort/Rentre les aérofreins
C Affiche/Cache le panneau 2DLance l'avion avec la catapulte Affiche/Cache les zones cliquables
G Rentre le(s) train(s) d'atterrissage Sort le(s) train(s) d'atterrisage Pilote auto calé sur vitesse ascensionnelle
H Affiche le HUD (cycle) Brillance du HUD (cycle) Pilote auto calé sur cap
I Affiche le HUD normal Alterne différents type de HUD Réglage des instruments
J Sors les spoilers
K Rentre les spoilers
L Bloque/Débloque la roue de queueaccoche la catapulte
M Enrichi le mélange Appauvrit le mélange
N Pas d'hélice plus fin Pas d'hélice plus grand Pilote auto calé sur NAV1
P Pause/Reprend la simulation Affiche/Cache le panneau Conservation du pas d'hélice
R Active le “replay” Boîte de réglages des radios
S Démarre les moteurs sélectionnés Echange les panneaux Gestion automatique des gaz (auto-throttle)
T Ralenti le temps Accélère le temps
U Grimpe de 1000ft (mesure d'urgence)
V Vue suivante Vue précédente Affiche la vue par défaut
W Avance d'une minute Recule d'une minute Pilote auto sur conservation du roulis
X Rétrécit le champ de vision (zoom) Elargit le champ de vision Réinitialise le zoom à 1
Z Augmente la visibilité Diminue la visibilité
1 FIXME
2 FIXME
3 FIXME
4 FIXME
5 FIXME
6 FIXME
7 FIXME
8 FIXME
9 FIXME
0 FIXME
ECHAP Quitte FG Réinitialise FG
ESPACE 1.0 Appuyez pour parler (nécessite FGCOM)
avant 1.0: Démarre le moteur sélectionné
a partir de la 1.0: Appuyez pour parler
(nécessite FGCOM)
! Sélection du moteur n°1
@ Sélection du moteur n°2
# Sélection du moteur n°3
$ Sélection du moteur n°4
~ Sélectionne tous les moteurs
' Dialogue avec l'ATC
+ Répète le dernier message
, Frein gauche
. Frein droit
? Affiche l'aide
[ Rentre les volets
] Sort les volets
{ Augmente magnétos sur le moteur sélectionné
} Diminue les magnétos sur le moteur sélectionné
F1 Charger un vol
F2 Recharge le cache Sauve un vol
F3 Prend une photo Charge panneau
F4 Rafraichit les signaux lumineux Recharge les préférences globales
F5 Descend le panneau
F6 Pilote auto calé sur le cap Remonte le panneau
F7 Décale le panneau à gauche
F8 Change le type de bouillard (cycle) Décale le panneau à droite
F9 Change les textures Lance/Stoppe l'enregistrement des données de vol
F10 Affiche/Cache la barre de menu Cycle les style de GUI
F11 Boîte de dialogue du pilote auto
ENTER Palonnier à droite
inser Palonnier à gauche
flèche gauche Manche à gauche (ou règle le cap du pilote auto) Regard à gauche
flèche droite Manche à droite (ou règle le cap du pilote auto) Regard à droite
flèche haut Pousse le manche (ou augmente altitude du pilote auto) Regard vers l'avant
flèche bas Tire le manche (ou diminue l'altitude du pilote auto) Regard vers l'arrière
page suiv Augmente les gaz Regard vers l'avant-droite
page préc Dimunue les gaz Regard vers l'arrière-droite
home Augmente les compensateurs de profondeur Regard vers l'avant-gauche
fin Diminue les compensateurs de profondeur Regard vers l'arrière-gauche

Joystick

C'est simple, vous branchez le joystick, le calibrez si nécessaire et ensuite c'est parti pour un vol dans FlightGear…

Si la première partie est assez évidente (le branchement) on va un peu détailler la suite (calibration) et surtout se pencher sur la configuration.

Calibration

Suivant les joysticks (et les drivers) il est parfois nécessaire d'effectuer une calibration des axes du joystick.

- installation: jscal est inclus dans le paquet joystick, à vous de vérifier qu'il est présent, de l'installer sinon.

- calibration: la première chose est de calibrer le joystick, donc en supposant qu'il se trouve en /dev/input/js0, on lance jscal en mode calibration:

 jscal -c /dev/input/js0 

ne touchez à rien pendant le calcul de précision, puis suivez les consignes pour les réglages des axes. A chaque fois il vous faut presser un bouton au mini, puis an centre, et enfin au maxi. Si des fois votre joystick ne possède pas de bouton, utilisez la touche entrée pour avancer.
Si vous avez plusieurs joysticks ou avez un doute, utilisez js_demo (fourni avec FlightGear) pour voir la présence et la position des joysticks.

- enregistrement des réglages: une fois que le joystick est calibré et vous convient dans FG, vous pouvez enregistrer ces réglages, en utilisant la ligne:

 jscal -p /dev/input/js0 

On obtient alors la ligne de commande à lancer pour avoir le même réglage sans recommencer la calibration:

  jscal -p /dev/input/js0
jscal -s 6,1,1,86,86,8521500,8259300,1,1,107,168,7561331,-2147483648,1,0,106,181,7780500,-536854528,1,1,105,105,6170742,8388352,1,0,0,0,-2147483648,-2147483648,1,0,0,0,-2147483648,-536854528 /dev/input/js0 

Il suffit alors de la mettre dans un fichier:

 jscal -p /dev/input/js0 > calibration_js0 

Ensuite un simple

 sh  calibration_js0 

recalibre le joystick. Si vous en avez marre de lancer cette ligne à chaque fois que vous utilisez votre joystick pour la première fois, vous pouvez éventuellement la faire charger au boot, ou au branchement du joystick,ou même au lancement de FlightGear, mais je laisse les gourous vous expliquer (gourous êtes vous là?). (Ils se trouvent souvent sur le chat jabber…..)

Configuration dans FlightGear

Par défaut dans Flightgear, le programme récupère le nom du joystick, par exemple: “SAITEK CYBORG 3D USB”, et ensuite cherche une correspondance dans les fichiers .xml du répertoire data/Input/Joystick, pour mon cas il trouve la ligne:

 <name>SAITEK CYBORG 3D USB</name> 

dans data/Input/Joysticks/Saitek/Cyborg-Gold-3d-USB et donc il charge ce fichier, et c'est bon ! Si le nom n'est pas trouvé, il charge un fichier générique pour le moins simpliste, et ne soyez pas étonné si des axes ne marchent pas, le rudder par exemple.

Avant d'entrer plus en détail sur la création d'un fichier de joystick, il est possible d'indiquer à FG soit de charger un fichier sans tenir compte du nom du joystick, soit d'utiliser un fichier situé ailleurs dans le PC, si le nom correspond. on utilise le fichier data/joystick.xml:

Souris

Autres

le clavier mac

fn up (monte les gazs)
fn down (baisse les gazs) (si vous êtes sur un laptop ou un clavier sans pavé numerique)
magneto { } : alt ( ou )
volets [ ] : alt maj ( ou )
enter : palonier à droite
0 : palonier à gauche ( sur clavier sans pavé numérique utilisé cap lock pour le 0) (!!!!!!!!vraiment pas pratique)

pour le trim j'ai jamais su